Loading
Feb 8, 2022

On la juge et on banalise sa propre souffrance

On la juge et on banalise sa propre souffrance

Elle souffre, mais ca, quelque part, on se fout de votre qu’elle vit, «elle n’a qu’a aimer un homme accessible – si elle s’attache a un homme engage, c’est le probleme». Neanmoins, la raison n’est gui?re cela regle l’amour, disait Moliere.

Cependant, elle vit une detresse psychologique ayant des consequences sur son estime, sa confiance, ses relations futures, pouvant aller jusqu’a la depression et des idees suicidaires. Vivre une relation avec un homme engage l’empeche de vivre d’autres relations amoureuses. Mais au dire d’une maitresse, les hommes qui s’interessent a elle ne correspondent pas a l’etre idealise qu’est l’amant. Bien qu’on lui prete souvent la perception d’avoir le «beau role», la maitresse vit des sentiments paradoxaux.

Amour et amertume

L’amour clandestin est souvent passionnel parce qu’il reste interdit. L’interdit rend toute relation entre 2 gens excitantes. Cela s’ensuit l’amertume de partager si peu de temps libre avec l’homme qu’elle aime.

Passion et frustration

Un amour passionnel, excitant, enivrant, mais combien devastant. Notre frustration d’etre privee une presence de l’homme qu’elle apprecie. Frustree de vivre a l’ombre, de ne point etre reconnue, d’aimer sans pouvoir le dire «a personne», insatisfaite d’une situation qui est hors de son controle. Par crainte de perdre l’homme qu’elle adore, elle accepte, tolere, ravale ca aussi penible soit-elle.

Vivre une relation amoureuse reste un pur plaisir, mais l’amour en parallele eveille bien souvent la colere et la culpabilite. J’ai maitresse eprouve d’une colere envers et cela fait obstruction a le plaisir. Son besoin a satisfaire reste de vivre avec votre homme, si c’est impossible, la colere gronde. L’homme considere l’option de se separer de sa maitresse si elle exige trop. Etant donne qu’il prend en consideration sa vie, sa femme, ses enfants, son article, ses acquis monetaires, materiels, ainsi, le risque de se retrouver au sein d’ une relation qui ressemble deja a ce qu’il vit avec sa soeur. Qu’il y ait rupture ou continuation, la maitresse eprouve d’une culpabilite dans un cas comme dans l’autre. Rompre, c’est perdre l’etre adore, continuer, c’est ne point se respecter en tolerant une relation qui n’aboutira ultimement a que dalle. Du coup, elle se sent coupable d’aimer.

J’ai maitresse vit la honte dans ce type de relation. Pour ce motif, elle demeure discrete et silencieuse via crainte d’etre jugee par le entourage. Une maitresse est en mesure de eprouver peu de compassion pour la femme de l’amant, et donc vit peu de honte. En revanche, une autre aura l’impression de manquer non seulement de respect envers cette nouvelle copine, mais envers elle-meme, en acceptant de vivre l’amour clandestin. C’est comme si elle participait a sa trahison. La dignite reste 1 sentiment qui rend fier. Neanmoins, l’amour clandestin, bien qu’excitant, rend peu fier.

J’ai jalousie est un melange de peur engendree par l’insecurite que vit la maitresse. La peur de perdre sa place ou d’etre abandonnee. Elle est jalouse une femme de le amant, elle envie son quotidien. Un quotidien qu’elle idealise, croyant avoir trouve l’homme ideal, l’amour de sa vie. Elle voudrait parfois qu’il ne fasse nullement l’amour avec sa soeur, car votre pensee la torture. Afin de rassurer sa maitresse, il lui tient ce type de propos: «Je n’ai plus de relations sexuelles avec ma moitie; nous ne partageons plus le meme lit.»

Batir la confiance via une relation parallele reste une lourde tache, car la maitresse reste en presence de quelqu’un qui trompe sa soeur. C’est une relation basee sur les mensonges une double vie. La confiance dans une relation parallele reste d’esperer qu’un jour viendra ou l’homme engage quittera sa soeur. Elle se sent trahie, elle aussi. On l’a volontairement trompee sur ce qu’elle croyait etre de l’amour.

La phase d’ecoeurement, c’est le trop-plein. La maitresse a perdu toute estime et toute confiance en elle-meme. La maitresse a litteralement besoin de vomir sa colere, sa culpabilite, sa tristesse et sa honte. Rompre devient l’ultime solution pour passer a autre chose. Mes mensonges, l’attente et l’espoir d’etre un jour choisie finissent via avoir raison de la relation.

Souvent, le desir de parler, d’ecrire ou de rencontrer la femme de l’amant est puissant. Comme si trahir l’homme a le tour permet de soulager l’injustice vecue durant cette relation parallele. Mais en meme temps, beaucoup de maitresses ont trop de compassion pour l’actrice de l’homme engage et ne souhaitent pas la blesser. D’autres, au contraire, considerent qu’elle doit tout savoir, soit avec solidarite, puis pour se venger. Si Notre maitresse a perdu l’homme qu’elle apprecie, lui, il perdra aussi sa femme et peut-etre davantage. Pour diverses, votre desir demeure a l’etat de fantasme.

J’ai eu le culot, en 2008, d’ecrire un livre concernant le vecu des dames maitresses. Si j’ai avis whatsyourprice intitule ce livre T’es mon amour, J’suis ta maitresse, c’est bien l’amour qui domine la relation parallele et rien d’autre. Meme si au depart la maitresse se contente de peu, elle finit 1 jour ou l’autre avec exiger le «tout entier». Mais, pour la maitresse, claque de ne point etre choisie represente beaucoup de pertes: de moment, d’espoir, de l’homme qu’elle aime, une vie qu’elle a imaginee avec lui et, parfois, de faire le deuil en maternite.